Initiation aux Pentatomes et Orchidées au Mesnil-Soleil (Damblainville) (14)

Rendez-vous à 10 heures sur le parking de l’aérodrome de Falaise-Damblainville (14)

Prévoir le pique-nique

En compagnie de Yann Gary, du CEN (Conservatoire des Espaces Naturels)

Animatrice : Claire

Réf : Hélène

Hélène, Claire, Loïc, Célian, Anne-Marie, Françoise, Muriel, Isabelle, Pascal, La Dom, Dominique, Lucien, Catherine, Eric, Yann

A proximité de Falaise, située sur les communes de Damblainville et de Versainville, cette Réserve Naturelle Nationale fut classée par décret ministériel du 28 août 1981. Il s’agit d’un coteau de 25 ha, nommé Mesnil-Soleil, situé à l’entrée du site Natura2000 des Monts d’Eraines.

Voir les comptes-rendus précédents de 2009,2012 et 2014 sur notre blog ou notre nouveau site.

10 heures précises et les amies et amis naturalistes se retrouvent encore une fois avec plaisir sur ce très beau site du conservatoire, le temps semble parfait, nonobstant un léger brouillard de petit matin.

Ne dérogeant pas à la tradition accueillante des Curieux et Curieuses, Yann, nous offre généreusement des mini viennoiseries.

Quelques renseignements et consignes sont néanmoins délivrés par Loïc, Claire et Yann pour bien connaitre nos tâches de la journée, ainsi que l’heure de regroupement pour le déjeuner.

Et c’est parti dans la joie et la bonne humeur !

Il suffit de quelques mètres dans la nature généreuse de la réserve pour découvrir la première orchidée et en plusieurs exemplaires: Cephalanthera damasonium (Céphalanthère à grandes fleurs) – famille des Orchidaceae (hauteur de 20 à 40, voire 60 cm) Quelques humoristes de l’association ont suggéré un moyen mnémotechnique pour retenir son nom : « autruche », comprenne qui pourra !

Dans ce champ, poussent de nombreuses et belles marguerites, sur une fleur il est découvert une petite punaise : Trapezonotus dispar.

Les curieux comme d’habitude se dispersent en notant tout ce qui vit, insectes, ou plantes, il y a de l’espace, il a de la vie !

Notre ami Polyommatus icarus (l’Argus bleu) est bien présent et en belle quantité, il y a même des accouplements, monsieur d’un beau bleu et madame brune avec des petits points oranges, facile pour bien se reconnaître !

Voici Thisanotia chrysonuchella, Le Crambus des champs, 25/27 mm d’envergure, qu’on verra s’envoler toute la journée rien qu’en marchant car il est bien dissimulé dans l’herbe.

 Et Zygaena loti (La Zygène du Lotier), nourriture de la chenille : Sainfoins, hippocrépide, parfois Lotus, Coronille.  logiquement présente, car la coronille naine présentement tapisse en colorant en jaune d’or le vallon.

La gestion par pâturage mise en place depuis des années ne suffit toujours pas et Yann nous informe qu’il y a eu des déboisements récents car le site se refermait sur lui-même. Il ajoute que les agriculteurs jouxtant la réserve du CEN ont l’obligation de laisser une bande de terre limitrophe de sécurité protectrice derrière la clôture.

Les éventuels butineurs sur les belles marguerites sont recherchés, bourdons, syrphes, punaises, etc.…

Pascal nous attrape un super papillon qui est, non sans difficulté, déterminé par l’association à l’aide du bon guide « Moths of Great Britain and Ireland » : Geometridae Larentiinae Aplocera plagiata L. (= Anaitis plagiata) La Triple Raie, La Rayure commune, nourriture de la chenille : Millepertuis

Une bonne matinée pleine de découvertes nous ferait-elle oublier l’heure de déjeuner ? Mais que nenni votre honneur, simplement un léger retard…

Et enfin l’association se pose en deux tables à l’ombre bien venue d’un gros merisier : table n°1 service de gâteaux d’apéritif par Célian (une seule chips obligatoire, attention, ne pas tricher !)

Table n°2, bon appétit, pitié pour le pauvre photographe qui interrompt son sandwich quelques minutes !

14 h 10, tout le monde est prêt, chapeau pour l’organisation, et, en avant par le sentier qui mène au terrain d’aéromodélisme. Cela permet, merci Yann, de rejoindre le coteau de notre recherche écologique par son autre extrémité, nous aurons ainsi parcouru l’ensemble de cet espace naturel, bien joué ! Ce que l’association n’avait jamais fait.

C’est parti mon kiki ! Ca fauche, ça attrape tout ce qui vole notamment un très beau machaon tout neuf…

Avec toujours le soleil et une magnifique vue sur la plaine environnante.

Camptogramma bilineata,  La Brocatelle d’or, papillon de nuit volant aussi bien le jour que la nuit, caché sous un buisson.

Claire à la recherche des punaises, c’est quand même le sujet de notre prospection,  descend tout en bas du vallon, limite clôture, pour prospecter, bientôt rejointe par quelques Curieux.

Rhaphigaster nebulosa Wikipedia

Rhaphigaster nebulosa, la punaise nébuleuse, famille de Pentatomidae. C’est la seule espèce du genreRhaphigaster. Longueur de 14 à 16 millimètres. Ses nombreuses taches brunes caractéristiques sur la membrane des ailes lui ont valu son qualificatif de « nébuleuse ».

Piezodorus lituratus 10 – 12,5 mm. Punaise verdâtre ou jaunâtre sur sa face dorsale avec une ponctuation noire dense. Ailes antérieures (cories) et partie postérieure du pronotum parfois rougeâtre chez les adultes immatures. Bords des cories (exocories) de couleur bleue ou grisâtre toujours d’une couleur différente du reste de la corie. Abdomen noir visible à travers la membrane transparente des ailes. Elle est présente dans les habitats où on trouve des essences ligneuses : landes à bruyères, lisières forestières, garrigues, friches envahies de ronciers et de genêts, prairies subalpines à rhododendrons, tourbières et marais. C’est une espèce très commune, aussi bien en milieu méditerranéen qu’ailleurs.

Chance aujourd’hui, l’orage était plus ou moins prévu, (les nuages noir étaient déjà à l’horizon), et bien non, celui-ci a évité notre aire de prospection, il y a un dieu pour les Curieux ! Et quel bonheur d’avoir un instant de repos pour admirer le paysage exceptionnel, parce qu’il fait quand même bien chaud !

La troupe d’explorateur s’est alors bien dispersée à droite, à gauche, en haut, en bas !

Photos Pascal

Exceptionnel : Iphiclides podalirius L. Le Flambé. Commun dans le midi moins fréquent ailleurs. Chenille sur les arbres et les arbustes de la famille des rosacées.

« Nous sommes retournés sur site le lendemain pour confirmer l’observation du Flambé que nous avions observé ainsi qu’Anne-Marie. Ci-joint les photos prises le dimanche du Flambé et du Machaon. » Isabelle et Pascal

A gauche : Deux jeunes orchidées pyramidales poussent entourées d’un tapis de coronille naine (Coronilla minima) : Anacamptis pyramidalis.

A droite : une orobanche qu’on a repérée en de nombreux exemplaires : Sur cette pelouse calcicole, pourrait-il s’agir d’orobanche grêle (Orobanche gracilis) ? Ce n’est qu’une hypothèse.

L’anémone pulsatille ou coquerelle (Pulsatilla vulgaris Mill.)famille des renonculacées, espèce protégée, emblème de la réserve.

Cinq argus bleus butinent sur une petite bouse. Selon le net : « Le mud-puddling (Traduction mot-à-mot approximative est « pataugeage dans la boue ») est un comportement observé chez de nombreuses espèces d’insectes, notamment des lépidoptères, consistant à se poser sur des sols humides, excréments, cadavres ou matière végétale en décomposition, et à aspirer les fluides qui en suintent. Cela permet à ces insectes d’obtenir des nutriments tels que des sels minéraux et des acides aminés. Le mud-puddling concerne le plus souvent les mâles. »

Françoise attrape un bel exemplaire de ce papillon de nuit volant le jour : Siona lineata Scop. La Divisée, nourriture de la chenille : Diverses herbacées

De retour de nos exploits, le gouter est arrivé, il est bien 16 heures ! Encore félicitation pour l’organisation.

Anne-Marie, la plus studieuse, pioche même pendant les bons moments les informations dans son guide de détermination des papillons de France de Tristan Lafranchis. Toute notre admiration !

Pour parachever notre initiation nature une petite séance de photos de quelques bêtes qui ont bien voulu rester tranquilles.

Merci aux organisateurs-trices et à tous les participants de données nature pour, encore, une bonne journée naturaliste, avec les Curieux « Tout est au mieux dans le meilleur des monde possible »

Liste Des orchidées observées (Hélène)

A noter que lors de la prospection par les Curieux d’il y a 10 ans, il y avait eu des observations dans une autre partie des Monts d’Eraines,  hors de la RNN (Réservenaturelle nationale), ce que l’on n’a pas fait aujourd’hui. 

Nous avons donc observé 9 espèces: 

Anacamptis pyramidalis (Orchidée pyramidale)

Himantoglossum hircinum (Orchis bouc)

Neottia ovata (ex listera ovata) (Listère à feuilles ovales)

Orchis purpurea (Orchis pourpre)

Platanthera chloranta (Platanthère à fleurs verdâtres)

Ophrys apifera (Ophrys abeille)

Cephalanthera damasonium (Céphalantère de Damas)

Ophrys aranifera (ex O. sphegodes) (Ophrys araignée)

Ophrys insectifera Ophrys mouche

Liste des insectes observés

Lepidoptera
Oecophoridae
Alabonia geoffrella L
Crambidae
Thisanotia chrysonuchella
Lycaenidae
Polyommatus icarus
Erebidae
Euclidia glyphica L.
Rivula sericealis
Lasiocampidae
Malacosoma neustria, chenille
Nymphalidae
Coenonympha pamphilus L
Lasiommata megera L
Vanessa Cardui
Pararge aegeria
Zygaenidae
Zygaena loti
Hesperiidae
Spialia sertorius
Papilionidae
Papilio machaon
Iphiclides podalirius
Pieridae
Gonepteryx rhamni
Colias hyale
Noctuidae
Autographa gamma
Agrotis exclamationis
Geometridae
Siona lineata
Scopula ornata
Camptogramma bilineata
Aplocera plagiata
Coleoptera
Coccinellidae
Adalia decempunctata
Coccinella septempunctata
Adalia bipunctata
Lucanidae
Dorcus parallelipipedus
Scarabaeidae
Valgus hemipterus (femelle)
Euoniticellus fulvus
Cetonia aurata
Chrysomelidae
Timarcha goettingensis
Cerambycidae
Anaglyptus mysticus
Hemiptera
Coreidae
Coreus marginatus
Pyrrhocoris apterus
Rhaphigaster nebulosa Trapezonotus dispar Piezodorus lituratus
Cercopidae
Cercopis vulnerata
Orthoptera
Gryllidae
Gryllus campestris
Hymenoptera
Apidae
Xylocopa violacea
Apis mellifera
Bombus lapidarius
Bombus rupestris
Bombus pascuorum
Bombus terrestris
Arachnida
Araneae
Pisaura mirabilis
Isopoda
Armadillidium vulgare

Autre animal

Anguidae

Anguis fragilis (orvet)

Retour en haut