Les graminées, à Colombières (2023)

Dimanche 2 juillet 2023

Le rendez-vous est donné sur la grande place à Trévières

Dès 12h30 pour celles et ceux qui souhaitent pique-niquer (on se déplacera par la suite)

Animation : Loïc

Présents : Hélène, Samuel, Alice,  La Dom, Marlène, Claire, Florence, Muriel, Françoise G, Karin, Lucien, Pascal, Dominique, Anne-Marie, Loïc, Françoise D, Bernard, Sébastien, Nathalie.

12 h 40 les bons vieux amies et amis curieuses curieux, botanistes d’un jour, se retrouvent joyeusement place principale de Trévières

12 h 55 l’organisation de cette sortie étant parfaite (Loïc), comme d’habitude, voilà déjà tout le monde en train de casser la croute en commençant par une bonne bière fraiche de notre ami Pascal. Une table de pic Nic améliorée, bravo les concepteurs, toute neuve, derrière l’église St Aignans, permet de caser confortablement les convives.

14 h 24, ça ne traine pas, on prend le chemin des Gosnons, déjà connu de l’association qui avait fait une petite prospection papillons et libellules il y a une paire d’année. Loïc demande aux prospecteurs de récolter quelques spécimens de graminées ou Poacées (Lat.Poaceae), variés de préférence, avec infloraison, tige et racine si possible,  avec lesquels il nous décrira un peu plus loin leurs différents et principaux groupes.

« Les Poaceae sont des plantes annuelles ou vivaces, qui comportent une tige creuse et cylindrique. Les racines forment un vaste réseau souterrain. Les feuilles sont allongées et étroites, majoritairement linéaires. Quant au fruit, il porte le nom de caryopse. »

« Parmi les Graminées qui servent à l’alimentation humaine ou du bétail, les principales sont les céréales bien connues telles que le blé, l’orge, le maïs, le seigle, l’avoine, le riz… La canne à sucre fait aussi partie des graminées ainsi que le bambou, comme on s’en étonne souvent ! »

Tout est simple, les fleurs groupées s’appellent un épillet : 4 groupes principaux

1er groupe les épillets sont rattachés sur l’axe central (un épi d’épillet)

2ème groupe les épillets sont réunis en un point commun (comme doigt de la main)

3ème groupe les épis d’épillets sont en panicules diffuses (inflorescences composées, formées par une grappe de grappes sur un axe simple)

4ème groupe les panicules sont en forme d’épis (fusiforme)

La tige est simple cylindrique et creuse sauf au niveau des nœuds qui séparent les feuilles appelées limbes. Elles sont engainantes sur la tige. A la séparation tige/limbe une languette porte le nom de ligule avec une membrane ou des poils.

L’équipe de botanistes maintenant presque chevronnés reprend son chemin tout en profitant de la belle nature environnante comme un petit arrêt pour un sphinx qui nous attendait pour la photo :

Laothoe populi, le sphinx du peuplier.

Un peu plus loin, c’est la structure interne d’un épillet fécond qui est exposée : l’ovaire surmonté de 2 stigmates plumeux possède 3 étamines avec anthères. Le tout enveloppé de 2 glumelles,  paléole (sup.) et lemme (inf.) puis de 2 glumes de base. Une arête possible sur une des glumelles (Lemme). Pas de pétales seulement des moignons.

Fort de ce savoir il est demandé à l’auditoire, en se scindant en plusieurs groupes de reprendre la construction interne de l’épillet à l’aide de matériaux divers pris sur place : branchettes, feuilles, cailloux, etc.…

Et voilà le plus beau schéma choisi par le jury pour sa justesse, et sa composition artistique.

Quelques moments de détente avec la capture d’une belle demoiselle : Erythromma lindenii

Autre exercice amusant : essayer de bouger une balle de foin…

Enfin les bonnes choses ont toujours une fin et c’est le retour, assez tôt, pour un p’tit gouter sympathique, les Curieux ne se laissent pas aller !

Il est 17 heures et aussi l’heure de se quitter bien sûr à regret. Un grand merci à Loïc, animateur hors pair. Anne-Marie, chapeau !, a su aussi nous faire profiter de ses nombreuses connaissances pendant cette belle sortie botanique.

Quelques données relevées cet après-midi :

Insectes :

Erythromma lindenii, la naïade aux yeux bleus

Ischnura elegans, l’agrion élégant

Calopteryx SP femelle

Propylea quatuordecimpunctata, la coccinelle à damier

Coccinella septempunctata, la coccinelle à 7 points

Oedemera nobilis, l’œdémère noble

Papillons :

Maniola jurtina, le myrtil

Pyronia tithonus, l’amaryllis

Autographa gamma, le Gamma

Laothoe populi, le sphinx du peuplier.

Quelques déterminations de graminées :

Poa spp. , Pâturin

Hordeum murinum, Orge-queue- de- rat

Brachypodium sylvaticum, Brachypode des bois

Phalaris arundinacea, Baldingère faux-roseau

Phragmites australis, Roseau commun

Dactylis glomerata, Dactyle aggloméré

Holcus lanatus, Houlque laineuse

Ouvrage de détermination recommandé pour une connaissance rapide:

Les Plantes par la couleur, guide Delachaux et Niestlé.

Retour en haut